Voir le profil

OrgTech-Fr #1 - OrgTech et l'entreprise-réseau

OrgTech-Fr Review vous apporte les nouvelles et les analyses du monde de l’OrgTech, l’univers de la b
OrgTech-Fr #1 - OrgTech et l'entreprise-réseau
Par OrgTech-Fr • Numéro #1 • Consulter en ligne
OrgTech-Fr Review vous apporte les nouvelles et les analyses du monde de l’OrgTech, l’univers de la blockchain et des technologies de l’information au service de la réinvention des organisations.
OrgTech-Fr Review est la version de langue française de OrgTech Review. Les contenus diffèrent, mais leur rédaction est coordonnée. OrgTech Review s’est imposée en quelques mois comme la source de référence concernant la recherche et les expérimentations en “Organizational Technology” (OrgTech).
Notre focus: les DAOs (Organisations Autonomes Décentralisées) et les technologies Web3 en général, mais nous diffusons également de l’information sur les nouvelles formes d’organisation et de gouvernance décentralisée.
L’essentiel de l’information disponible sur ce sujet étant en anglais, il nous semble important de la rendre accessible plus largement auprès d’un public préférant s’exprimer en français. La newsletter sera ainsi constituée de news (dont la plupart pointent vers des sources en anglais), et d'une “Une” pointant vers notre blog, où vous pourrez lire un article approfondi.

🔍 La Une: OrgTech et l'entreprise-réseau
Notre post inaugural présente la thèse sous-jacente au concept d’orgtech.
Cette analyse proposée par Jack Laing consiste à penser l'organisation de l'entreprise comme un réseau, à l'image de la transformation des marchés en réseaux qu'ont effectué les grandes plateformes depuis le début du siècle.
Dans cette perspective, les DAOs offrent à la fois une voie d'implémentation et des premiers modèles de conception.
🗞 Projets
Aragon
De très nombreuses news portent sur Aragon, projet phare pour la création de DAOs. Rappelons qu'Aragon en tant qu'organisation se décentralise progressivement, autour de l'Aragon Association, des Flocks et des Nests.
L'Aragon Association, qui gère les fonds levés lors de l'ICO, a publié son rapport d'activité pour mi-2019. L'association est vouée à disparaitre au profit du réseau Aragon, lorsque celui-ci sera plus mature. C'est ce qu'explique Louis, Stefano, Luis et Jorge dans ce podcast. Notons qu'une autre société, Melonport AG, est en cours de dissolution au profit d'une DAO Aragon qui aura la charge de gérer le protocole Melon.
Les Flocks sont des équipes indépendantes, sélectionnées par un vote des détenteurs de tokens Aragon, et qui développent des composants fondamentaux du frameworks. Ils sont aujourd'hui trois :
  • Aragon One (l'équipe initiale d'Aragon), notamment en charge d'Aragon OS et d'Aragon Court, une juridiction décentralisée pour les DAOs News: Aragon One vient de publier sa thèse sur l'avènement des juridictions numériques, qui justifie et éclaire l'ensemble de ses travaux. Sur le forum Aragon, une proposition vivement débattue de fusion entre Kleros et Aragon Court.
  • Aragon Autark, qui développe en particulier Open Enterprise, une suite d'outils pour gérer l'allocation et le paiement de tâches au sein d'une DAO News: Autark a publié en Juillet un rapport d'avancement de ses travaux. Autark travaille avec Open Work Labs et 3box afin qu'un membre de DAO puisse associer des fichiers et des données sociales à son adresse Ethereum.
  • Aragon Black, une équipe en grande partie française 🇫🇷 en charge d'Aragon Fundraising, un instrument de crowdfunding de DAOs, et Pando, un github décentralisé dont chaque référentiel peut être piloté par une DAO - Aragon Black publie un blog post mensuel, dont la dernière livraison traite des communs. Griff Green donne une interview sur l'utilisation d'Aragon Fundraising pour les organisations caritatives, et donne au passage une explication limpide des bonding-curve tokens.
En complément, les Nests sont des subventions allouées par l'association à d'autres équipes ou individus pour réaliser des développements complémentaires utiles à l'écosystème Aragon. Il existe également un fonds communautaire géré par les détenteurs de tokens Aragon. Quelques news complémentaires de l'écosystème Aragon :
Colony
  • Glider, la première release de Colony, est disponible sur le mainnet depuis le début de l'été. Initialement réservée aux développeurs, elle est à présent aussi accessible sous la forme d'une Dapp pour des utilisateurs pilotes. Si vous avez un cas d'usage, vous pouvez demander un accès.
  • La Dapp Colony est à présent open source, sous GPL v3. Clonez-la !
  • Podcast: Auryn Macmillan était sur DAOcast le 22 juillet pour parler du lancement de Glider. La conversation traite aussi de l'intégration entre des organisations Colony et d'autres framewords comme Aragon ou DAOstack.
Commons Stack
  • L'équipe de The Common Stacks était omniprésente lors de la Berlin Blockchain Week, afin de partager leur vision d'une librairie de composants pour opérer des économies communautaires, ainsi que l'approche d'ingénierie président à leur élaboration.
  • Computer-Aided Governance (CAG) — Une révolution des systèmes d'aide à la décision. Jeff Emmet et Michael Zargham présente la “Gouvernance Assistée par Ordinateur”, dont le but est d'améliorer les systèmes de gouvernance actuels en utilisant des outils de modélisation et de test des résultats attendus de politiques, afin que les participants prennent des décisions avec la meilleure information possible. Cet article explique clairement pourquoi cette approche est utile, comment elle est construite, et en quoi la société peut en bénéficier.
  • The Commons Stack: Développer les communs pour le bénéfice des humains et de la planète. Une transcription de la conférence de Jeff Emmet au Token Engineering Global Gathering (TEGG) à Berlin, où Jeff justifie la création de Commons Stack, une librairie open source de composants blockchain conçus pour aider les économies communautaires à lever des fonds, prendre des décisions, allouer du capital et mesurer leur impact.
DAOstack
  • DAOstack a organisé le DAOfest durant la Berlin Blockchain Week. De nombreuses DAO basées sur le frameworks y ont été présentés : dxDAO, KyberDAO, dHack, efxDAO…
  • Les membres de dxDAO ont voté la première proposition soumise à la DAO : acheter le domaine dxdao.eth
  • Sur le forum DAOtalk, des échanges très riches sur la réputation, le coefficient d'influence des participants sur les votes au sein de DAO fonctionnant avec DAOstack. Ces échanges sont étroitement liés à Genesis DAO, la DAO expérimentale et fondatrice de DAOstack. Toujours à propos de Genesis DAO, voici un tour d'horizon des principales propositions votées pendant l'été.
  • The DAOfund vise à encourager et financer le lancement des DAOs économiquement profitable, en combinant une DAO de contributeurs, une DAO de gestion de fonds, et une ou plusieurs DAO de production économiques. Selon le white paper, des bonding curves devraient être utilisées, probablement via la prochaine release d'Alchemy/DAOstack.
Democracy Earth
  • Democracy Earth receives Templeton World Charity Foundation R&D grant. reçoit une subvention de la Templeton World Charity Foundation afin de poursuivre leur effort de conception de systèmes de preuves cryptographiques d'identité résistants aux attaques Sybil (création d'identités virtuelles en masse pour influer sur des votes, par exemple)
ditCraft
  • dit est le nouveau git par Sebastian Gajek. Une présentation de ditcraft, un projet visant à organiser le développement de code via des DAOs. Un projet dans le même espace que Pando (Aragon Black) et oscoin.
Moloch DAO
  • Moloch DAO a suscité beaucoup d'intérêt au cours des derniers mois. Cet article de Blockonomi fait le point sur le projet, ses dernières extensions (Moloch Pool) et ses clones (MetaCartel et YangDAO. Un podcast d'Epicenter y est également consacré.
The DAO, le retour
⚖️ Juridique
  • Opolis Off-White Paper – The Employment Commons. Opolis vise à donner un cadre légal à l'emploi de travailleurs indépendants par des DAOs, en s'appuyant sur des “Decentralised Employment Organisations (DEOs)”, ou coopératives d'emploi, qui seront incorporées sous la forme de Limited Cooperative Associations au Colorado. Il suffira de rejoindre une DEO pour participer à n'importe quelle DAO, la DEO se chargeant de la mise en conformité des règlements, notamment sur le plan fiscal. MVP prévu fin 2019.
  • Open Esquire LLC référence une DAO Aragon dans ses statuts. L'approche est documentée ici. dOrg, un collectif de développeurs basé à New York, s'est dotée d'une structure juridique de type BB-LLC, une forme juridique créée par l'Etat du Vermont, spécifiquement conçue pour constituer une forme sociale pilotée par une DAO.
  • OpenLaw a lancé OpenLaw DAO, un outil permettant de créer rapidement une forme juridique pour une DAO. Pour une juridiction américaine uniquement, OpenLaw est une filiale de Consensys—ne pas confondre avec notre Open Law français, qui se préoccupe également de l’analyse juridique des smart contracts.
🧠 Recherche et Réflexions
  • Contrats Incomplets. Jesse Walden de a16z établit une distinction entre des projets crypto déterministes et des projets complexes, assimilables à des “contrats incomplets”, et nécessitant des jugements subjectifs et des interventions dynamiques pour résister à des conditions adverses et incertaines. L'univers crypto s'est déployé à partir de machines déterministes (comme Bitcoin ou Ethereum), mais la plupart des projets intéressants actuels sont incomplets. Bien qu'ils puissent s'appuyer sur une couche de logique déterministe pour coordonner les décisions et les transferts de valeurs, le plus important pour ces systèmes est de se doter d'une gouvernance organisationnelle scalable.
  • Pourquoi les blockchains publiques ont besoin de mécanismes de gouvernance interne formels?. Ce papier propose un examen critique de la capacité des blockchains publiques à constituer un instrument de coordination sociale, prenant de facto le rôme d'un système légal moderne. En se basant sur le concept de loi de Hart, les auteurs soutiennent que les blockchains publiques ignorent certains éléments critiques pour leur gouvernance, et de ce fait sont vouées à subir des problèmes de fragmentation (fork), d'ossification et d'instabilité.
  • Les DAOs sont-elle “beta-foutues” ?. Pepo mentionne une série de tweets d'Andrew Certain, qui met l'accent sur l'impossibilité de scaler des systèmes distribués dans lesquels les agents sont tous en rapport les uns avec les autres (“beta” étant le coefficient représentant le rendement négatif produit par l'ajout d'agents). Le tweet de Pepo est à l'origine d'une nouvelle discussion touchant au consensus holographique de DAOstack et à la fractalisation des DAOs en petites unités assemblées en “mesh”.
  • Devenir suffisamment décentralisé : l'utilité des DAOs. Les protocoles DeFi (“Decentralized Finance”) sont à la croisée des chemins : soit leur contrôle est complètement décentralisé au profit d'une DAO, soit ils deviennent des solutions non-custodials (les utilisateurs conservent le contrôle de leurs clés) offertes par des entreprises classiques. L'article analyse l'intérêt des DAOs pour les protocoles DeFi, en prenant l'exemple de Maker et d'Uniswap.
  • Towards Complex Governance Systems. Phoebe Tickell partage son point de vue sur DGOV, la communauté internationale de chercheurs et de praticiens sur la gouvernance distribuée et participative. DGOV reconnait le potentiel de la technologie, mais considère primordiales la culture participative et la prise en compte des systèmes complexes. L'article contient des ressources bibliographiques et une invitation à rejoindre le mouvement.
  • Propositions et DAOs : les limites de “N'importe qui propose n'importe quoi”. Grace Rachmany analyse l'incapacité des frameworks de DAO actuels à différencier les décisions ordinaires, de portée locale, de celles qui affectent un grand nombre de parties prenantes. Elle en profite pour énumérer un grand nombre de mécanismes de décision collective qui pourraient être aussi pertinents dans le cadre des DAOs que les systèmes de vote aujourd'hui dominants.
  • Last Night A Distributed Cooperative Organization Saved My Life: Une brève introduction aux DisCOs. Stacco Troncoso présente les DisCO (“distributed cooperative organizations”, ou “organisations distribuées coopératives”) en tant qu'alternative aux DAOs. Les DisCOs sont basés sur 4 principes fondamentaux : Communs/P2P, Open Coops, Open Value Accounting, et l'Economie Féministe. Elles combinent des approches culturelle, juridique et technique (basée sur des technologies décentralisée avec et sans blockchain).
📆 Calendrier
Pour finir
Si vous avez apprécié cette édition, merci de la partager sur vos réseaux ! ❤️
Comment publier une news sur OrgTech-Fr
Si vous avez une information en français à diffuser concernant un projet, un événement ou un travail de recherche pertinent pour la newsletter, merci de nous l’envoyer par email.
Qui est OrgTech-Fr Review ?
La newsletter de langue française a été initiée par Philippe Honigman. Le contenu est en grande partie tiré de la version en anglais, créée par Jack Laing avec la collaboration de Theo Beutel et Philippe.
Avez-vous aimé ce numéro ?
OrgTech-Fr

OrgTech-Fr Review vous apporte les nouvelles et les analyses du monde de l’OrgTech, l’univers des DAOs et des technologies de l’information au service de la réinvention des organisations.

OrgTech-Fr Review est la version en français de OrgTech Review. Les contenus diffèrent, mais leur rédaction est coordonnée. OrgTech Review s’est imposée en quelques mois comme la source de référence concernant la recherche et les expérimentations en “Organizational Technology” (OrgTech).

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue
OrgTech-Fr Review - 10 rue de Penthièvre, 75008 Paris